Dhammapada Verset 42

Quelque mal que puisse faire une personne à son ennemi ou à un autre qu’elle déteste, un esprit mal dirigé peut faire pire.

L’histoire de Nanda, le vacher

Lors d’une visite dans un village du royaume du Kosala, le Bouddha prononça le verset 42, en référence à Nanda, le vacher.

Nanda était un vacher, il s’occupait des vaches d’Anathapindika. Bien qu’il ne fût qu’un gardien de troupeau, il assumait financièrement.  De temps en temps, il se rendait à la maison d’Anathapindika et là, il rencontrait parfois le Bouddha et écoutait ses discours. Nanda demanda au Bouddha de lui rendre visite. Mais le Bouddha ne se rendit pas immédiatement chez Nanda, disant qu’il n’était pas encore temps.

Après un certain temps, alors qu’il voyageait avec ses disciples, le Bouddha alla rendre visite à Nanda, sachant que le temps était venu pour Nanda de recevoir son enseignement. Nanda reçut le Bouddha et ses disciples respectueusement ; il leur servit du lait et des produits laitiers ainsi que d’autres aliments de choix pendant sept jours. Le dernier jour, après avoir entendu le discours du Bouddha, Nanda atteignit le premier stade de l’Éveil. Alors que le Bouddha partait ce jour-là, Nanda, portant le bol du Bouddha, le suivit une certaine distance et après s’être prosterné et il fit demi-tour pour rentrer chez lui.

À cet instant, un chasseur, qui était un vieil ennemi de Nanda, l’abattit. Les bhikkhus qui suivaient le Bouddha, virent Nanda étendu mort. Ils rapportèrent l’affaire au Bouddha en disant : « Vénérable Seigneur, parce que vous êtes venu ici, Nanda qui vous a fait de grandes offrandes et vous a accompagné à votre retour a été tué alors qu’il faisait demi-tour pour rentrer chez lui ». Le Bouddha leur répondit : «  Bhikkhus, que je sois venu ici ou pas, il n’aurait pas échappé à la mort à cause de son khamma antérieur, car un esprit mal dirigé peut se faire beaucoup plus de mal qu’un ennemi ou un voleur ».

Puis le Bouddha dit :

Quelque mal que puisse faire une personne à son ennemi ou à un autre qu’elle déteste, un esprit mal dirigé peut faire pire.

Quelques réflexions …..

C’est une histoire curieuse car nous ne savons pas ce que Nanda avait fait dans le passé. Cependant, la signification de l’histoire est importante. Notre esprit mal orienté peut nous blesser momentanément, comme si nous sommes en colère, nous ressentons un malaise à la fois dans notre esprit et dans notre corps, mais il peut aussi avoir un effet qui peut se prolonger dans les vies suivantes.

Cependant, même si nous ne croyons pas aux vies futures, il est relativement facile de voir comment nos actes affectent notre esprit et comment notre esprit affecte notre avenir. Si nous avons commis de mauvaises actions dans le passé, nous pouvons nous sentir coupables, mal à l’aise et cela, à son tour, façonne la manière dont nous voyons le monde et interagissons avec lui. Nous devenons méfiants, nous avons peur que les gens découvrent ce que nous avons fait, nous nous sentons stressés, incapables de nous détendre et de profiter de la vie. Sous une telle pression, nous risquons de commettre d’autres mauvaises actions à cause du stress ou par vengeance. C’est un cercle vicieux.